Extension de maison : Gagnez en surface habitable sans déménager !

22 mai 2017

Vous souhaitez disposer d’une nouvelle chambre, aménager un espace cuisine ou un salon spacieux chez vous mais ne voulez pour rien au monde quitter votre maison ? Les solutions d’agrandissement de maison et d’extension sont peut-être les travaux qu’il vous faut !

La construction d’une extension de maison consiste à prolonger les structures d’un bâtiment existant pour créer de l’espace supplémentaire. Ce prolongement peut se faire accolé à la maison, mais également en hauteur via la surélévation de maison (ajout d’un étage) ou encore par l’ajout d’une véranda à l’extérieur.

Néanmoins, de nombreuses questions sont à évaluer avant de se lancer. Quelles sont les différentes techniques d’agrandissement de maison ? Quel style choisir pour son extension ? Quelles contraintes et règlementations s’appliquent à ce type de travaux ? Enfin, quel est le prix d’un agrandissement ou extension de maison ?

La Maison des Travaux reprend pour vous en 3 points les infos à connaître pour réaliser une extension chez vous en toute simplicité !

 

1. Bien penser votre projet

 

Avant de vous lancer dans les plans et les démarches de travaux, il vous faudra bien réfléchir à l’espace que vous voulez créer. Quelles sont vos attentes concernant  la future extension de votre maison ? Quelle esthétique souhaitez-vous lui donner ? Comment sera-t-elle découpée ? Quelle luminosité souhaitez-vous dans vos nouvelles pièces ? L’accès de l’extérieur sera également à déterminer dans le cas d’une construction de plain-pied.

Il faudra ensuite déterminer les matériaux qui seront utilisés pour votre extension. Là encore, le choix est important pour assurer une solidité et une isolation de l’ensemble performantes. Par ailleurs, opter pour des matériaux sains et écologiques apporteront une réelle plus-value à votre habitation, tout en permettant de bénéficier d’aides en matière d’éco-construction.

Etudier le terrain sera également une étape nécessaire avant de débuter les travaux. Une nouvelle surface au sol implique en effet la création de fondations qui ne pourront être réalisés qu’après une étude de sol pour évaluer les conditions de stabilité et ainsi assurer la pérennité de l’ouvrage sur le long terme. Un choix judicieux de l’implantation et de l’orientation de l’extension en fonction de l’environnement permettra également d’optimiser l’apport de lumière, de chaleur naturelle, et rendra le logement d’autant plus agréable.

Enfin, l’extension doit être pensée en liaison avec le bâtiment existant pour assurer une esthétique à la fois neuve, design et harmonieuse.

 

2. Les démarches administratives

 

Les démarches obligatoires pour réaliser un agrandissement de maison dépendent de la surface habitable qui sera ajoutée au logement. Pour les projets d’extension situés en zone urbaine régie par un Plan Local d’Urbanisme (PLU), un agrandissement compris entre 5m2 et 40m2 nécessitera de déposer une déclaration préalable de travaux. Pour un agrandissement supérieur à 40m2, un permis de construire devra obligatoirement être demandé et délivré.

Par ailleurs, si l’ajout de votre extension porte votre surface habitable à plus de 150m2 au total, vous devrez à la fois obtenir un permis de construire et faire appel à un architecte (pour l’ajout de plus de 20m2).

Sachez de plus qu’il existe des règles bien définies en matière de distance entre les nouvelles constructions et celles existantes à proximité. Il vous faudra donc les prendre en compte au moment des plans, et informer vos voisins sur vos projets afin d’éviter les situations conflictuelles.

A l’issue de vos travaux, il vous faudra enfin remplir une déclaration d’achèvement de travaux (DAACT) et demander une attestation de non contestation aux services d’urbanisme.

 

3. Coût d’une extension de maison

 

Le prix d’un agrandissement de maison dépendra de l’ensemble des paramètres choisis pour votre construction : Type d’extension, matériaux utilisés, architecture, emplacement de terrain etc. Chaque extension est donc particulière et aura un coût en conséquence.

Les extensions en bois, verre et acier et parpaings sont les trois options les plus courantes. Pour ces constructions, le prix varie entre 1000 et 2000€ le m2 hors taxes. Même si l’extension en bois est en général la moins coûteuse, le budget est variable selon l’aménagement intérieur choisi (cuisine ou simple séjour par exemple).

Pour avoir une idée plus précise des dépenses à engager, faire le point avec un professionnel de la construction reste indispensable pour envisager les différentes options et les adapter afin de maitriser le budget. Il faudra enfin ne pas oublier la possible augmentation de votre taxe foncière ou taxe d’habitation, du chauffage et électricité d’où la nécessité d’une planification.

 

 

Construire une extension par soi-même comporte des risques pour votre bien et compliquera la réalisation de votre projet. C’est pourquoi il est indispensable de faire appel à des professionnels pour réaliser un agrandissement de maison simplement et avec toutes les garanties de réussite.

La Maison des Travaux Chantilly vous accompagnera ainsi dans l’ensemble des démarches et planifications du projet, via les conseils personnalisés d’un courtier en travaux.  Contactez-nous pour toute information, ou pour bénéficier d’un devis gratuit sur votre projet d’extension !

S’INSCRIRE À LA NEWSLETTER