Solutions écologiques et énergies renouvelables pour votre logement en 2018

31 janvier 2018

Qu’est-ce qu’une énergie « renouvelable » ? Une énergie dite « renouvelable » doit d’une part ne pas diminuer le stock de ressources naturelles, et d’autre part ne pas accentuer l’effet de serre en limitant ses rejets de CO2 dans l’atmosphère.

Dans le bâtiment, de nombreuses solutions existent pour atteindre ces objectifs, mais également pour réaliser d’importantes économies d’énergie pour les ménages. Parmi ces solutions, certaines ne représentent pas d’investissement en particulier mais favorisent des matériaux ou types d’installations écologiques. D’autres solutions représentent un réel investissement qui permet de produire son énergie, baisser les factures considérablement  voire même gagner de l’argent en revendant sa production.

Quelles sont ces solutions ? Pouvez-vous les mettre en place chez vous ? Quelles en sont les contraintes ? Toutes les réponses en 4 points.

 

1. Energie solaire : une ressource gratuite et illimitée

 

Les panneaux solaires photovoltaïques permettent de récupérer l’énergie des rayons du soleil  et de la transformer en chaleur (grâce à des capteurs thermiques) ou en électricité (grâce à des cellules photovoltaïques). Ils sont donc capables de produire de l’eau chaude ou de l’électricité pour l’habitation, voire même les deux en combinant technologies thermique et électrique, à partir d’une ressource naturelle gratuite. Pour les foyers intéressés par cette solution, de nombreuses questions se posent :

L’idéal pour l’installation de panneaux solaires et de disposer d’une pente de toit bien ensoleillée et plutôt orientée Sud, avec une inclinaison d’environ 30°. Contrairement aux idées reçues, il n’est pas obligatoire d’habiter dans le sud pour obtenir une installation rentable, loin de là. La performance des panneaux solaires sera déterminée par leur puissance (qui dépend des matériaux et de la surface), et par les conditions d’installation (inclinaison, orientation, ensoleillement).

Il est donc primordial de faire réaliser un diagnostic par des professionnels avant de se lancer dans l’installation. La Maison des Travaux vous propose ainsi l’accompagnement d’un courtier en travaux pour évaluer votre projet et le réaliser.

Dans la plupart des cas, l’installation de panneaux solaires bien orientés sera plus que rentable si vous choisissez de revendre le surplus de votre production. Par exemple, pour un investissement de départ de 15 000 à 20 000€, il est possible pour certaines conditions de gagner jusqu’à 1500€/an en revendant l’énergie sur 20 ans (durée du contrat de rachat). Néanmoins, selon le site www.engie.fr , « Le prix de rachat du kWh photovoltaïque est fixé par la Commission de régulation de l'énergie (CRE) et évolue chaque trimestre. Il dépend de la « puissance crête » de votre installation et de son degré d’intégration au bâti (IAB) ».

L’évaluation de faisabilité pour chaque installation photovoltaïque doit donc être réalisée au cas par cas.

 

2. Installer une pompe à chaleur

 

La pompe à chaleur est un moyen de chauffage l’hiver et de refroidissement l’été. Il permet à la fois de chauffer l’air de la maison (ou le rafraichir) et de produire de l’eau chaude sanitaire. Il réduira substantiellement vos dépenses énergétiques en divisant les factures par 2 ou par 3 par rapport à un mode de chauffage classique (électrique, gaz). Les pompes à chaleur utilisent une source d’énergie gratuite et inépuisable présente dans le sol sous forme de calories.

Il existe deux types de pompes à chaleur : aérothermique et géothermique

L’aérothermie consiste à utiliser la chaleur naturellement présente dans l’air extérieur pour réguler la température à l’intérieur. La réinjection de la chaleur dans le logement peut ensuite être réalisé via l’air, il s’agit alors d’une pompe à chaleur air-air. Il peut également être restitué via un circuit de chauffage hydraulique, on parle alors de pompe à chaleur air-eau.

La géothermie prélève des calories dans le sol pour les transporter via un fluide caloporteur jusqu’à la pompe à chaleur. La chaleur ainsi produite sera ensuite diffusée avec des radiateurs ou planchers chauffants par exemple.

Quelles sont les conditions et modalités d’installation ?

Installer une pompe à chaleur géothermique nécessite de creuser un forage relativement profond dans le sol. Il faut donc pour cela disposer d’un espace à l’extérieur suffisant pour réaliser l’opération. Pour les pompes à chaleur aérothermiques, un espace aéré à l’extérieur (cour ou petit jardin) suffira pour l’installation.

 

3. Isolation, matériaux naturels et solutions hybrides

 

Isoler sa maison de manière efficace représente en soi une solution hautement écologique, puisque l’opération permet de réduire considérablement sa consommation d’énergie pour le chauffage. L’isolation peut de plus être réalisée à l’aide de matériaux écologiques ou recyclés, comme le liège pour une isolation des murs par l’extérieur.

En termes de système de chauffage, plusieurs options s’avèrent beaucoup plus respectueuses de l’environnement que d’autres. Il s’agit par exemple de privilégier un poêle à granules ou à bois plutôt qu’un chauffage au fioul ou au gaz qui sont des énergies fossiles polluantes.

Enfin, si vous n’avez pas la possibilité de passer instantanément aux énergies renouvelables, des systèmes hybrides existent. Ils permettent de combiner deux énergies dont l’une renouvelable, comme par exemple un système fioul- pompe à chaleur. Il s’agit par ailleurs d’un système intelligent qui peut prendre en compte le meilleur rendement des énergies. Il régule ainsi le chauffage en choisissant quel générateur a la priorité en fonction du moment, pour un équilibre complémentaire.

 

4. Economies d’énergie dans le neuf, la nouvelle réglementation RT 2018

 

La règlementation RT 2018 est une règlementation thermique qui impose aux constructions neuves des efforts en matière de consommation d’énergie. Elle succède à RT2012 en fixant des critères plus exigeants, et émane de la loi sur la transition énergétique.

RT2018 oblige d’abord aux bâtiments neufs une production d’énergie supérieure à la consommation afin d’inciter le recours aux énergies renouvelables. Elle cherche également à réduire les émissions de CO2 en prenant en compte tout le cycle de vie de celui-ci. Elle prévoit pour atteindre cet objectif la mise en place d’un nouveau label Energie-Carbone à partir de 2020. Il faut noter néanmoins que la règlementation ne favorise pas l’utilisation de l’électricité dans les bâtiments alors que cette énergie reste très peu émettrice de CO2 (le facteur de transformation en énergie secondaire étant toujours égal à 2.58).

La RT 2018 est en vigueur depuis le 1er Janvier 2018 pour les bâtiments publics, mais sa date d’application pour toutes les autres constructions sera 2020.

 

 

Vous avez choisi une installation écologique pour votre logement ? Sachez que de nombreux travaux sont éligibles aux aides financières de l’Etat si elles permettent économies d’énergie et équipement en énergies renouvelables. Il s’agira par exemple du crédit d’impôt à 30% ou de la Prime Energie qui vous permettront de rentabiliser rapidement vos travaux !

La Maison des Travaux Chantilly vous accompagne dans vos démarches et propose un devis gratuit pour vos travaux. N’hésitez pas à nous contacter pour toute question ou pour prendre rendez-vous.

S’INSCRIRE À LA NEWSLETTER