En temps de canicule l’été venu, nombreux sont ceux qui cherchent le meilleur moyen de se rafraîchir chez soi. Ventilateur, brumisateur, rafraîchisseur ou climatiseur, toute solution semble bonne à prendre pour échapper aux vagues de chaleur parfois difficiles à supporter.

Pourtant, certains appareils ne sont pas les plus recommandés d’une point de vue à la fois de l’efficacité et de la consommation d’énergie. Nous faisons dans cet article un check-up des meilleures solutions de rafraîchissement et climatisation qui existent pour votre logement !

 

1. Appareils électriques rafraîchissants : un gouffre en consommation électrique

 

En plein été, les ventes de climatiseurs et ventilateurs explosent. Mais ces appareils sont-ils réellement efficaces pour faire baisser la température ?

Le ventilateur, comme son nom l’indique, ne fait que ventiler. Il vous apportera donc une sensation de fraîcheur mais n’aura pas d’incidence réelle sur la température de la pièce. Il reste une solution de dépannage qui consommera en revanche beaucoup d’énergie.

Le climatiseur mobile est quant à lui une solution tentante pour rafraîchir une pièce sans investir dans un vrai système de climatisation. Il présente néanmoins quelques inconvénients : Son volume sonore est souvent assez élevé, il produit de la chaleur, n’est pas adapté aux grands volumes et consomme beaucoup d’électricité pour produire de l’air froid.

Enfin, le système de Rafraîchissement d’Air par Evaporation (RAE), appelé aussi rafraichissement adiabatique, climatisation naturelle ou encore de bioclimatisation consiste à faire passer l’air dans un échangeur humide. Ce dispositif est plus économique mais nécessite toujours une consommation d’électricité accrue. Il existe des appareils de taille modérée ou des installations plus importantes qui nécessitent alors une prise d’air assez volumineuse à l’extérieur.

 

2. Envisager l’installation d’une climatisation 

 

Avant de vous lancer dans l’installation d’une « clim », il est important de réaliser un bilan thermique qui définira la performance énergétique de votre habitation. Cette étape réalisée, vous pourrez choisir un modèle de climatisation avec la puissance adaptée au volume d’air à rafraîchir. Vous pourrez également choisir entre climatisation normale ou climatisation réversible (modes chaud et froid).

Attention : il vous faudra pour certaines installations déposer une demande d’autorisation d’installation en mairie si le dispositif est visible à l’extérieur sur votre façade. Une fois ces étapes terminées, les travaux de pose de climatisation pourront débuter.

 

3. La pompe à chaleur réversible : une solution idéale sur le long terme

 

La pompe à chaleur est un système qui consiste à puiser l’énergie présente dans l’air, l’eau ou le sol pour la resituer dans votre habitation sous forme de chauffage ou d’air frais. Vous pourrez ainsi profiter d’une agréable chaleur en hiver et d’un air plus frais en été pour un confort thermique optimal.

La pompe à chaleur est un système qui nécessite un investissement important au départ, mais il permet des économies d’énergies considérables sur le long terme. En effet, il fonctionne à partir d’énergies renouvelables, et une fois son installation amortie il vous permet une autonomie énergétique plus qu’intéressante dans une maison bien isolée.

Ce dispositif est classé dans la catégorie des travaux favorisant les économies d’énergie, est fait donc l’objet à ce titre de plusieurs aides financières de l’État (Prime Energie, Eco-prêt à taux Zéro).

Pour être éligibles à ces aides, il faut néanmoins faire appel à des entreprises lebellisées RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

 

Convaincus par un système de rafraîchissement ? La Maison des Travaux vous accompagne dans l’ensemble de vos démarches via le suivi et les conseils de votre courtier en travaux.

 

Vous pouvez dès maintenant obtenir un devis gratuit pour vos travaux

N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations !